mariecandide.fr
Berceuse
Margot, mon enfant, ma chatoune, ma terrible, Regarde bien cette dame : elle a une coiffure vraiment trop chelou. On ne va pas parler de sa robe, ou encore de la sangle de sa guitare assortie. Le pire, on ne sait pas si c'est cette caisse où ils l'ont perchée pour chanter sa chanson qui fait trop pitié, ou le présentateur chauve, à droite de l'image, avec ses lunettes, son micro d'avant le big bang et son costard que c'en est pathétique. Vraiment trop la gênance, dirais-tu. Tu ne le diras pas puisque tu ne liras pas cet article, en tout cas pas avant que tu sois mariée avec un gentil garçon, ou une gentille fille, ou plusieurs, je ne sais pas, tout va si vite, tout change et je n'arrive pas à suivre. Toi, tu suivras. La première fois que j'ai entendu cette chanson, j'avais neuf ou dix ans, c'était chez Tatie. Peut-être que Tonton en avait appris les accords à la guitare, mais ça m'étonnerait. C'est quand même trop pas stylé. À neuf …