mariecandide.fr
ÉPITAPHTAS
21 mars 1939. La fourrière de Dàckelebourg a dû intervenir ce matin pour recueillir deux chatons mâles, âgés respectivement de cinq et trois ans, abandonnés en pleine rue par leur mère, une chatte très sale, de moralité plus que douteuse. Les chatons, prénommés Louis et Jean-François, étaient eux aussi très sales. Ils avaient du coryza plein le museau et des traces de torgnoles sur les moustaches. Des moustaches maigrichonnes de poissons-chats. La fourrière a fait son travail, on les a placés en lieu sûr. Ils ont miaulé à fendre l'âme. Miaou miaou. 04 janvier 2018. Monsieur POL est mort, Marie-Candide l'a lu dans le journal. C'est fâcheux, il avait dans son nom un peu de son prénom à elle, et c'est pour cela qu'elle comptait lui adresser l'histoire de sa ménagerie, bientôt. Marie-Candide a trouvé deux chatons cet après-midi, dans une rue de Dàckelebourg, tout miteux, pleins de vermine, seuls au …