leblogdelotfihadjiat.unblog.fr
La littérature vaincra, par Lotfi Hadjiat
Dans l’euphorie de cette rentrée littéraire, je ne sais pas par quoi commencer. La vie du microcosme littéraire parisien est si palpitante. Les chefs-d’œuvre fusent de tous côtés. Je me souviendrai toujours de ces folles soirées au Procope où d’Ormesson déclarait : « Les bons romans c’est comme les bons vins mais je préfère les bons vins ». Ah, qui contera ces délirantes soirées de biture chez Calmos-Lévy... Qui n’a pas connu ces soirées n’a rien vécu. Cependant, on parle beaucoup de ces écrivains de génie mais pas assez, je trouve, du génie des grands éditeurs parisiens. Car ils sont tout aussi géniaux que les écrivains qu’ils éditent. Il fallait le dire. Alors je le dis. Car j’en ai assez d’entendre les jaloux contestaient les génies littéraires et éditoriaux qui font nos si belles rentrées littéraires. On n’en peut plus de cette haine absurde. Parlons d’amour, osons en parler. L’humanité en …