infomedocpesticides.fr
INTERPELLATION PRÉFET DE LA GIRONDE SUR PROTECTION DES ÉLÈVES EXPOSÉS AUX PESTICIDES
11 organisations de Gironde (associations environnementales, de défense des victimes de pesticides, de parents d’élèves, syndicats de travailleurs de l’agriculture ou de l’éducation) viennent d’adresser au Préfet une demande concernant la protection des enfants des 128 écoles qui sont classées en zones sensibles parce que près des exploitations agricoles. Cartographie des sites sensibles en Gironde Depuis l’affaire de Villeneuve de Blaye qui avait provoqué le malaise des écoliers et de leur enseignante en 2014, aucune mesure contraignante sérieuse n’a été prise. Les dix organisations réclament une zone de 200 m où seuls les produits « bio » non classés CMR (cancérigène, mutagène, reprotoxique) ni dangereux pour l’homme soient autorisés. lettre-prefet-gironde-1_03_18 La conférence de presse s'est tenue mercredi 07 mars sur le marché de Blaye en présence de nombreux journaliste, voir ci-dessous les retombées …