touslesmariages.com
Mariage et budget : qui paie quoi
Aujourd’hui, de plus en plus de couples se marient quand ils ont atteint la trentaine, habitent déjà ensemble et/ou ont déjà un travail. Beaucoup se voient mal demander à leurs parents de participer au budget de leur mariage alors qu’ils sont déjà installés dans la vie et qu’ils gagnent tous deux un salaire. Au contraire, dans certaines familles, il est de tradition que le mariage soit totalement financé par les parents des mariés, et certains parents seraient même vexés de se voir refuser la participation financière au mariage. La répartition du budget mariage entre vous et vos parents sera donc avant tout une question personnelle, et la répartition du financement du mariage dépendra de beaucoup de facteurs, à commencer par vos relations avec vos parents (difficile d’appeler votre mère que vous voyez une fois tous les trois ans pour lui demander de payer pour vos 200 invités dont elle connaît à peine la moitié). Répartition des dépenses entre les familles selon la tradition Traditionnellement, la famille de la mariée se charge : de la tenue de la mariée, de ses accessoires, de son maquillage et de sa coiffure de la tenue des enfants d’honneurs des fleurs pour décorer la salle et l’église du photographe de la location de la voiture des mariés Tandis que la famille du marié se chargerait plutôt : de la bague de fiançailles de la tenue du marié du bouquet de la mariée des alliances du voyage de noces de l’enveloppe pour la cérémonie religieuse Le reste des frais serait partagé entre les familles, au prorata du nombre d’invités (repas et vin d’honneur, location de la salle, faire-parts, cadeaux éventuels aux invités, la décoration de la salle, l’animation de la soirée – le dj, l’orchestre…) Les témoins et/ou les amis se chargent de l’organisation et des frais nécessaires pour les enterrements de vie de jeune fille et de jeune garçon. Règles basiques de répartition des dépenses Il est délicat de tout diviser par deux si la famille du marié invite 40 personnes alors que celle de la mariée en invite 150. Dans ce type de configuration, les familles peuvent se partager les dépenses pour tout ce qui n’est pas lié au nombre d’invités (décoration florale, bouquet de la mariée, confettis, argent pour le prêtre le cas échéant, location de la salle…) et diviser en fonction du nombre d’invités les frais restants (faire-parts, repas de « ses » invités, tenue des enfants d’honneur et des mariés, vin et champagne, etc.). Si les mariés ont beaucoup d’invités parmi leurs amis, et que leurs parents n’ont pas forcément le budget pour les amis des mariés, les mariés peuvent proposer de payer le repas de leurs invités. De la même manière, si ce sont les mariés qui paient le mariage, et que leurs parents souhaitent inviter un grand nombre de leurs amis, une des concessions qu’il est possible de faire est de proposer aux parents de payer pour leurs invités. Là encore, tout dépendra de vos relations avec vos parents, et de vos budgets Penser aussi à préparer votre liste de mariage ou une urne pour vous permettre de partir en voyage de noces !