tigres-volants.org
Erdorin, Fragments d’Éternité : Foithanc (première partie)
La jeune fille termina son tour de scène par une petite mélodie à la flute, enjouée, presqu’ironique, comme pour souligner la dernière pique de sa chanson. Quelques applaudissements enthousiastes, …