sidwaya.info
Le voyage du chef - Quotidien Sidwaya
Au son du tam-tam, ils dansaient en silence, entre transe et souffrance Sur le visage grave des tambours sacrés, perlaient les larmes du départ Cette nuit, un baobab s’est effondré sous l’orage, malgré les remparts La douleur des hommes étouffait le souffle des esprits en partance Le chef avait pourtant annoncé son voyage aux notables …