plume-de-poete.fr
...tel Libertin - Delloly – Plume de Poète
Voyez-moi tel libertin dépérir au froid satin sec, chaussant douce fatigue à ne poursuivre au lointain de mon regard sans entrain belles oies aimant la fugue Je n’irais pas au très loin rejoindre ces oies-navigue bien au-delà de la digue voyez-moi tel libertin Ne pourrais suivre faquin faisant mirer le prodigue à l’horizon jamais … Continuer à lire »
Delloly