plume-de-poete.fr
Mémoires, pages 23 à 25 / 311, par Dominique Capo – Plume de Poète
Le soir même, après avoir dîné, je me suis mis au lit vers 20h30, comme il était de coutume. Mes parents – ma mère surtout – estimaient que c’était l’heure la plus adéquate pour aller se coucher à un préadolescent de douze à treize ans. Je ne dis pas que je n’aurai pas préféré rester … Continuer à lire »
Capo Dominique