plume-de-poete.fr
...le Printemps - Delloly – Plume de Poète
Vingt-deux heures cinquante huitle Printemps s’invite en votre demeureÔ..Vous ne verrez que la pleine luneà belle heure peut-être, et de sa nuit Un Printemps vêtu d’une toge “hiver”de ses couleurs froides brusquant l’airtirant sa révérence au froid et surviedu long sommeil et manque d’envie Vingt-deux heures cinquante huitvieil hiver tente à toujours Vous plaireau … Continuer à lire »
Delloly