plume-de-poete.fr
Hadjout au mois d'août-Brahim Boumedien – Plume de Poète
À l’inverse de Paris Morne et vide au mois d’août Hadjout s’amuse et rit Au cas où d’aucuns doutent La belle, soir et matin Ouvre grandes, ses portes Aux estivants bon teint Que les bus transportent Ils y font escale Avant de s’en aller Vers le beau littoral Où ils vont … Continuer à lire »
Brahim Boumedien