plume-de-poete.fr
...Ce Matin..les Oies - Delloly – Plume de Poète
. Les oies nous quittent ce matin dépérit l’air du froid satin dites ! Ô devrons-nous les suivre au continent là-bas lointain nous réchauffer l’amour taquin d’une peau dorée et jolie cuivre Restez ! Ne courez pas au loin ne pourrez hélas vous poursuivre soyez ce jour compréhensive les oies Nous quittent ce matin Ce … Continuer à lire »
Delloly