plume-de-poete.fr
...A l'Aurore de Muse - Delloly – Plume de Poète
⇓ À force de traverser forêtsDepuis la nuit des TempsMuse, du boisé, s’en coloraitÀ confondre l’instantDe sa venue en ce lieu charmantY rencontrer l’Amant. D‘autant siècles n’étaient qu’apparenceD’une éternelle essence ;Rendez-vous de l’hier, de demainContant vie d’épopéesde chagrins se taisant : lendemainLes laissant s’échapper. Dès l’aurore du Temps prélasséDélaissait ce PasséSous le sommeil de son … Continuer à lire »
Delloly