nosbesoinsdailleurs.com
Coup de coeur : Baja California Sur - Nos besoins d'ailleurs
La Basse-Californie du Sud, encore un endroit où je n’avais absolument pas prévu d’aller, mais je me suis laissée convaincre par Antoine, français rencontré à Banff et avec qui j’étais restée en contact depuis, et nous voilà partis pour presque deux semaines au sud de la deuxième plus longue péninsule du monde ! Arrivée à l’aéroport de Los Cabos, à l’extrême sud de la péninsule, après une journée épuisante passée dans des avions ou des aéroports (levé à 4h30 du matin, 5h de transit à l’aéroport de México, etc.). En arrivant à l’auberge Ocean Tiger Dive Hostel, je ne pensais qu’à une chose : me doucher et aller me coucher. Surprise déjà en arrivant : accueil hyper chaleureux par le staff de l’auberge, qui est tenu par un français (coucou Ben !). C’est comme à la maison, on se sent tout de suite à l’aise, et ce qui devait être une soirée détente, s’est transformé rapidement en énorme fête autour de la piscine (oui, l’auberge possède une piscine), avec bière coulant à flot, et où tout le monde a fini par sauter tout habillé dans la piscine, jusqu’à 4h30 du matin. Bienvenu au Mexique ! Si vous êtes amateur de plongée, vous êtes à l’endroit parfait : Benoît est prof de plongée et de free diving (plongée en apnée). Je ne suis restée qu’une nuit à Cabo San Lucas, donc je n’ai pas du tout visité la ville, mais c’est tout de même très américanisé, et plein de gigantesques hôtels. Même si le cadre est magnifique et qu’il y a de quoi faire niveau activités marines, j’avoue que ce n’est pas spécialement ma came. Mais si vous passez par-là, ne cherchez pas de logement : allez directement au Ocean Tiger Dive Hostel ! Todos Santos, Pueblo magico Direction Todos Santos, sur la côte Pacifique, où nous avons loué une petite maison près de la plage pour une semaine avec Antoine. Au programme : plage et détente ! La maison est située dans ce que l’on appelle « el otro lado », à la sortie de la ville, derrière une palmerais. Trois kilomètres de marche, avec nos énormes sacs, en plein soleil depuis la gare routière. Au bout d’un kilomètre, nous décidons de faire du stop, et nous voilà dans le coffre d’un pick-up ! Quelle entrée fracassante ! La maison est située à dix minutes à pieds de la plage, mais nous sommes sur la côte Pacifique et il est fortement déconseillé de se baigner en raison des vagues. En revanche, le coucher de soleil est à couper le souffle, tout comme la nuit étoilée, que nous pouvons observer sur le rooftop de la maison, sans pollution lumineuse. Le village est également très sympa, avec ses maisons colorées et ses boutiques d’artisanat. Pour un goûter gourmand, arrêtez-vous au Taller 17 et goûtez leur brownie qui est à tomber. Evitez par contre le restaurant de l’Hôtel California (pas celui de la chanson), réservé aux touristes et boudé par les locaux. Néanmoins, si comme nous, vous logez « del otro lado », allez faire un tour à la pizzeria La Parola ! Leur pizza végé est vraiment délicieuse (une pizza pour deux suffit largement vu la taille) ! Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller, mais si le surf vous tente, y compris pour les débutants, rendez-vous à la plage de Los Cerritos. Todos Santos, c’est l’endroit parfait pour quelques jours de détente, dans un hamac avec un bon livre, ou sur la plage au coucher du soleil pour une petite séance de yoga. Ensuite, direction La Paz, la capitale de l’Etat, située à 80km de là, au bord de la mer de Cortez. Nous avons pris la compagnie de bus Aguila. Trajet de deux heures, pour une centaine de pesos chacun (environs 4,50€), au milieu du désert et des champs de cactus. Petite parenthèse sur cette compagnie : leur site internet est tout pourri, mais leurs bus sont extrêmement confortables ! Pour tous les voyageurs qui ont voyagé en Amérique du Nord avec la compagnie Greyhound et leurs bus plus qu’inconfortables, y compris pour les longs trajets, c’est extrêmement agréable ! La Paz, Puerto de ilusion Et voilà mon coup de cœur de Baja Cali, et même de ces deux premiers mois de voyage : La Paz. J’ai logé dans le génialissime Peace Hostel (sachez que si vous venez d’Ocean Tiger à Cabo, vous avez droit à une bière gratuite par jour 😉). L’auberge est située près de la promenade du front de mer, le Malecon et est tout en extérieur. Le staff est très accueillant, on vous sert gentiment un bol de fruits frais au petit déjeuner et il est très facile de connaître les autres guests. De plus, on vous propose également pleins d’activités, à des prix très raisonnables (plongée, paddleboard, différents tours, location de matériel de snorkeling, ou encore de vélos). Tout ce qu’il faut pour passer un séjour inoubliable ! Finalement, que faire à La Paz ? L’une des principales attractions de la ville est l’observation des requins baleines. C’est parti pour une vingtaine de minutes de bateau, puis on saute par petits groupes munis de palmes, masque et tuba avec un guide, et on suit le requin baleine qui nage. La première fois, je regardais devant moi, puis on me dit de regarder en dessous : et là, une énorme tête 30 cm sous moi ! Autant vous dire que ça fait bizarre ! Il faut savoir que ces bestiaux mesurent plus de 4 mètres de long ! Mais pas de panique, ils se nourrissent de plancton et sont extrêmement placides. Deuxième saut : je tombe encore nez à nez avec le requin baleine et je manque même de me prendre son immense nageoire caudale dans la figure ! Troisième et dernière plongée, tout aussi impressionnante. En remontant dans le bateau pour retourner au port, nous croisons un groupe de dauphins sauvages à quelques mètres du bateau. Magique ! Entre janvier et mars, vous pourrez également observer des baleines grises ! L’autre activité principale, c’est la visite de l’île Espiritu Santo, qui accueille également une colonie d’otaries (sea lions) ! On peut donc plonger ou faire du snorkeling à quelques dizaines de mètres d’eux ! Il arrive même parfois qu’ils viennent jouer avec les nageurs ! Les fonds marins ici valent vraiment le détour, l’eau y est extrêmement claire et poissonneuse ! Côté plage, rendez-vous à Balandra pour seulement 50 pesos (environs 2€) en bus, pour vous baigner dans des eaux bleu turquoise. Là encore, le snorkeling est de mise, l’eau étant très peu profonde (on a pied partout, ou presque), c’est un spot idéal pour débuter, d’autant qu’il y a une belle diversité de poissons à observer. Si vous vous rendez en Basse Californie du Sud, ne manquez pas le parc de Cabo Pulmo, non loin de Cabo San Lucas, qui abrite un des plus grands récifs coraliens d’Amérique du Nord, et qui fera également le bonheur des plongeurs et snorkeleurs. De plus, l’endroit étant assez peu connu, il est propice à un tourisme doux et respectueux de l’environnement. Point Sécurité On s’inquiète souvent de la sécurité au Mexique. Sachez que je ne me suis pas une seule fois sentie en danger. En revanche, en étant un peu attentif, on note qu’il y a des barbelés ou des piques sur beaucoup de clôtures, j’ai une fois croisé un pick-up de la police avec une mitraillette sur le toit, et il y a toujours un gardien de nuit dans les auberges. Autrement, j’ai trouvé la région très safe. Pour les femmes, il va en revanche falloir vous habituer aux regards des hommes, qui peuvent parfois être assez dérangeants (j’avais perdu l’habitude depuis que j’avais quitté Paris). Peut-être entendrez-vous quelques « Holà bonita » ou que l’on vous complimentera, mais un sourire ou l’ignorance, et vous ne serez pas embêtée outre mesure. J’ai passé presque deux semaines en Baja California, et c’était la première fois depuis que je suis partie que je me suis un peu sentie comme à la maison. A peine partie, je voulais déjà y retourner ! Après quelques jours à tergiverser, j’ai finalement repris un billet d’avion et prévu au minimum une semaine sur place, en espérant pouvoir y passer mon premier niveau de plongée ! 8 Articles similaires