my-mulhouse.fr
Le concert symphonique 6 de l’OSM : le printemps vu par Stravinsky | My Mulhouse
Vendredi 27 mars, c’était le jour du concert symphonique n°6 de l’OSM à la Filature. L’occasion de (re)découvrir des œuvres du XXe siècle : Britten, Prokofiev, Stravinsky. Pour le concert symphonique n°6, on a pu entendre l’OSM jouer Les Illuminations de Benjamin Britten, le Concerto pour piano n°3 de Serguei Prokofiev et Le Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky. Pour chaque œuvre, l’OSM était accompagné : d’un soliste ténor pour Britten, d’un soliste au piano pour Prokofiev, et d’une compagnie de danse pour Stravinsky. Un grand travail de précision Je ne suis ni une très grande connaisseuse ni une très grande fan de musique moderne. C’est sûr qu’à la première écoute, ce type de musique me paraît moins plaisant, moins « accessible » on va dire, qu’une œuvre de Mozart ou Chopin par exemple. Je trouve qu’on apprécie mieux la musique moderne / contemporaine une fois qu’on connaît la théorie qui l’accompagne. Un peu comme pour la poésie ou la peinture de la même époque, en fait. Pour autant, ce concert a été une expérience intéressante …