medyaturk.info
Débat houleux entre les présidentiables | Medyaturk
A 19 jours du premier tour de l'élection présidentielle française, les onze candidats en lice s'affrontaient mardi soir au cours d'un débat télévisé diffusé sur BFMTV et CNEWS. C'est la première fois dans l'histoire française qu'était organisé un débat réunissant la totalité des aspirants à l'Elysée. Et ça s'est ressenti. Dense, parfois brouillon, l'exercice a obligé plusieurs fois les journalistes qui menaient les échanges à intervenir pour distribuer la parole, au risque de se faire rabrouer. Sur le fond, le débat a surtout permis de révéler les « petits candidats » qui, à l'image de Philippe Poutou, n'ont pas épargné les favoris. Marine Le Pen et François Fillon attaqués frontalement sur les affaires Et ça a débuté fort. Si Jean-Luc Mélenchon a fustigé, lors du premier débat il y a deux semaines, « la pudeur de gazelle » de ses adversaires qui ont évité d'aborder le sujet des affaires, Nicolas Dupont Aignan ne s'est pas encombré de manières. Dès sa présentation, le candidat de
Medyaturk