medyaturk.info
Violences à Drancy : le parquet ne veut pas entendre parler de viol | Medyaturk
Au cours d'une interpellation en 2015, un policier municipal avait introduit sa matraque dans l'anus d'un jeune homme, le blessant gravement. Le tribunal correctionnel de Bobigny avait demandé lundi la requalification des faits en viol mais le parquet a décidé de faire appel ce mardi. Un policier municipal de Drancy, âgé de 33 ans, est poursuivi pour avoir exercé des violences sur Alexandre, désormais âgé de 29 ans. Avec sa patrouille, il avait interpellé le jeune homme en été d'ébriété dans la soirée du 29 octobre 2015. Pour le contraindre à monter dans un véhicule, le fonctionnaire avait fait usage de sa matraque télescopique. Pendant sa garde à vue, le jeune homme s'était plaint de douleurs, affirmant qu'un policier lui avait introduit une matraque dans l'anus. À l'hôpital, un médecin avait constaté une «plaie ouverte profonde de 1,5 cm» au niveau de l'anus et Alexandre s'était vu prescrire dix jours d'interruption totale de travail (ITT). Son ADN avait également été retrouvé sur la
Medyaturk