medyaturk.info
Turquie : Le 28 février 1997, le jour où des millions de rêves furent brisés | Medyaturk
Plutôt que de faire un coup d'Etat classique, l'armée turque impose au Gouvernement de l'époque, d'appliquer 18 articles pour prétendument sauver le régime turc. Le 28 février 1997, l'armée turque exigeait, lors de la réunion du Conseil de Sécurité National, l'application de 18 articles, qui étaient censés « sauver » les lois de la révolution mise en place après la fondation de la République de Turquie par Mustafa Kemal Ataturk. Or, cette intervention de l'armée, directement dans le champ d'action du pouvoir exécutif et législatif, a eu des conséquences sur des milliers de jeunes filles et garçons qui ont dû arrêter leurs études sous prétexte qu'ils ne se conformaient pas à ces lois. En effet, l'armée turque qui se définissait comme garante de la République, conformément à la Constitution, avait ordonné au gouvernement de l'époque plusieurs directives dont l'application stricte de la laïcité. 21 ans après, la date du 28 février 1997, est toujours considérée par beaucoup de citoyens
Medyaturk