medyaturk.info
Qatar: Bientôt un putsch ? | Medyaturk
Lundi 5 juin, l'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Bahreïn, le Yémen, l'Égypte et les Maldives, annonçaient la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Mardi 6 juin c'était autour de la Mauritanie et mercredi 7 juin, celui des Comores et du Sénégal. Ensuite Djibouti décide de réduire sa présence diplomatique à Doha, le Gabon appuie la décision de l'Arabie Saoudite. Et enfin, jeudi 8 juin le Tchad qui annonce se ranger du coté du bloc formé autour de l'Arabie Saoudite. Humour le Soudan et la Somalie se propose d'être les médiateurs entre les « cinq pays arabes frères » afin de « protéger les intérêts des pays et des peuples arabes ». Au Maghreb, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie agissent avec beaucoup de prudence et optent pour le dialogue. Au-delà du prétexte de « lutter contre un pays qui soutient le terrorisme », il s'agit, encore une fois, de lutte pour le pouvoir au Proche-Orient. Cette rupture survient une semaine après la visite de Donald Trump à Riyad et
Medyaturk