medyaturk.info
Geert Wilders veut interdire les meetings turcs | Medyaturk
Après l'interdiction de rassemblements turcs en Allemagne, les Pays-Bas donnent également leur avis. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a jugé « indésirable » la tenue de ces manifestations le 11 mars prochain. Les Pays-Bas sont en pleine campagne électorale et le candidat d'extrême droite, Geert Wilders, va lui plus loin : il est opposé à la participation du chef de la diplomatie turque à un rassemblement à Rotterdam, prévue le 11 mars prochain. Geert Wilders veut « interdire aux responsables turcs de faire campagne aux Pays-Bas ». Pour le candidat du parti anti-islam, PVV, le gouvernement néerlandais est « trop faible », car il n'a pas pris de décision radicale à ce sujet. « Si j'étais Premier ministre aujourd'hui, j'aurais déclaré l'ensemble des membres du gouvernement turc persona non grata pour un mois ou deux, et je ne les aurais pas autorisés à venir ici », affirme le chef de file de l'extrême droite. Geert Wilders s'est dit contre la venue du ministre turc des
Medyaturk