medyaturk.info
Crise migratoire : l'Europe avoue avoir beaucoup de retard par rapport à la Turquie | Medyaturk
L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a eu des discussions sur le consensus établi entre l'Union européenne et la Turquie au sujet des migrants. Trois rapports élaborés par la Commissions des Migrants, Réfugiés et Déplacés ont été adoptés à l'Assemblée générale de l'Assemblée. Le rapporteur et parlementaire allemande Anette Groth a fait savoir que la Turquie, la Jordanie et le Liban avaient ouvert ses portes avec un grand dévouement. « Les actions de ces pays doivent faire honte à l'Europe. Au sujet de la crise migratoire, l'Europe a servi de très mauvais fondement » a-t-elle indiqué. Le rapporteur hollandais Tineke Strik qui a rédigé le rapport titré « La situation des migrants et réfugiés selon l'accord entre la Turquie et l'UE », a souligné que seulement 4.000 migrants avaient été admis en Europe contre 22.000 promis. « Il n'y a pas suffisamment de solidarité et les promesses ne sont pas tenues dans la politique d'installation » a-t-il indiqué. Le parlementaire autrichien
Medyaturk