lafabriquecrepue.com
Bonheur solitaire
J'attendais mon autobus, encore 15 minutes... le ventre me gronde. Je traverse la rue, ouvre la porte lourde du dépanneur, les lumières me brûlent le coin des yeux. Je m'attarde longtemps devant le