kabbale.eu
Idra Zouta Kadisha – Zohar III, 287B à 296B - KeL
Nous avons appris que le jour où Rabbi Siméon allait quitter ce monde et qu’il mettait de l’ordre dans ses paroles, les collègues se sont réunis chez lui. Il y avait présents : Rabbi Éléazar, son fils, et Rabbi Abba, et les autres collègues qui remplissaient la maison. Rabbi Siméon leva les yeux, et voyant la maison pleine (de collègues), se mit à pleurer et dit : Autrefois, lorsque je fus malade, Rabbi Phinéès, fils de Yaïr, se tenait devant moi. On m’accorda un sursis jusqu’à ce que j’eusse choisi ma place (au paradis).