avoodware.com
« Le Roi Lear » : ma critique
Un Roi Lear mou du genou Heureusement, il y a Shakespeare !… Et les ateliers Berthier, qui offre une toile de fond de rêve à tout décor. Il y a aussi Michel Piccoli, un peu cabot parfois, mai…