velomaxou.com
Insouciance
Il n’y avait que l’ombre d’un tamaris pour m’abriter au bord de l’étang. Un banc de bois improvisé suffira à ma sieste estivale.