unchatsurlepaule.wordpress.com
Déchéance d’une nation
Quand je vivais à Paris j’avais un voisin, un vieux marocain et sa femme. Il m’invitait à boire le café, avait gardé un double de mes clefs en cas où j’aurais oublié ou perdu les miennes, et de tem…