tracesdusouffle.com
Finitude
en fin de compte tu auras vécu la vie prêtée qui s’édifiait comme une forteresse se sera dépouillée de ses remparts tu seras ainsi fragile et nue au seuil nouveau