tracesdusouffle.com
Etre-là
On revient s’incarner à l’endroit où la blessure a laissé un parfum de vide on sait le vertige des mots assemblés comme l’infini des possibles