tcrouzet.com
Lire, jouer, écrire avec Lovecraft
C’était une nuit de l’été 1984, fin août, un soir d’orage. Il pleuvait sur le parking de la résidence où je logeais à Montpellier, il pleuvait aussi autour du manoir que nous explorions à la recherche d’un assassin, suivi de meurtre en meurtre jusqu’à la demeure de son enfance, celle où nos pas nous ramènent …