tcrouzet.com
Reprendre du temps de cerveau disponible
Quand j’écoute nos anciens, comme James Lovelock, Claude Lorius ou Susan Georges, j’ai de quoi être pessimiste. Ils croient que nous ne nous sortirons pas de la crise climatique sans traverser une période terrible. Leurs longues années de combat leur ont montrés que l’homme ne changerait rien avant que la catastrophe ne soit là. Le …