solveigwerner.com
Derriere la gare Saint Lazare
Dans des rues tristes et grises je me promène. Il pleut. La pluie, elle ne me derange pas, j’ai un parapluie. Ici, personne ne vient par hazard. Ceux qui viennent, ici, ont un but (précis). u…