septiemeartetdemi.com
[Analyse critique] Trainspotting (Danny Boyle, 1996)
Trainspotting, le film néo-hippie où Danny Boyle joue les « héros in » chez les junkies écossais pour qui le SIDA ne sera qu’une bosse sur une vie de chameau.