reikisuisseromande.ch
Les médecines complémentaires font leur entrée à l’hôpital - REIKI SUISSE ROMANDE
Dans les haut-parleurs, I Will Always Love You résonne, version saxophone très easy listening. Parqués dans un coin, quelques déambulateurs viennent rappeler l’âge des participants: 80 à 85 ans en moyenne. Cerceaux, ballons et autres bâtons sont distribués par Jaï Tharicharu, professeur de taï-chi, vingt ans de moins que ses élèves au compteur. Un pantalon militaire bleu marine enfoncé dans les chaussettes, il égrène, avec un enthousiasme communicatif, les exercices qui, sous une apparence ludique, visent à renforcer les cuisses, travailler la souplesse des articulations, mobiliser la nuque... «Je considère tout le monde de la même manière. A mes yeux, vous n’êtes pas des personnes âgées dépourvues de force, vous êtes normaux.» Des sourires s’inscrivent sur les visages.