poetik.net
Ayatô-Hounnon :
Te souviens-tu de ces jours où nos deux coeurs se baignaient dans les sueurs de l’amour ? Te souviens-tu de ces soleils qui nous gratifiaient de deux compagnons ? Te souviens-tu de ces voeux,…