philippe-castelneau.com
L’homme au mojo triste (pour Jim Morrison)
La vie réelle s’étire en longs après-midis passés à ne rien faire. Je vais de motel en motel, l’ennui est mon royaume et l’avenir a comme un air mutant. À minuit, à l’heure où dansent les morts ave…