philippe-castelneau.com
Il y avait des ténèbres au-dessus de l’Abîme
Se réveiller un matin et voir que tout a disparu. Se réveiller, et voir le monde tel qu’il est. C’est à lire sur nerval.fr :