peterestunefille.com
TR LONDON : I'M SORRY, I DON'T SPEAK ENGLISH. —
L’article que j’attends avec impatience ! Je suis tellement excitée à l’idée de vous parler de ma journée à Londres du 2 Juillet. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux et notamment sur Snapchat (@peterunefille), vous avez très certainement suivis ma journée.Le départ a eu lieu à Amiens à 3h du matin. Effectivement c’est tôt pour un samedi, vraiment tôt mais ça en valait la peine ! Il me semble que nous sommes arrivés à Calais vers 5h30. Passage par la douane puis direction le Shuttle : c’est parti pour trente-cinq minutes de train, qui, finalement passe super vite. J’appréhendais un peu et je n’ai pas vu le temps passer. Mais attention, il ne faut vraiment pas être claustrophobe : être enfermé(e) dans un wagon fermé des deux côtés avec un car, dans un tunnel… Passons. Nous sommes arrivés en Angleterre vers 6h il me semble. En fait, pour tout vous avouez, je n’en suis plus très sûre. La seule chose que je peux vous confirmer c’est notre heure d’arrivée à Londres : il était 8h30. Et comme nous avions une heure d’avance, nous en avons profité pour nous promener dans Hyde Park puisque nous étions garés à côté et que nous voulions rejoindre Le Musée d’Histoire Naturelle. Comment vous dire ? Je suis littéralement tombée amoureuse de ce parc. Je veux le même, ici, sur Amiens. Il est tellement magnifique et s’y promener y est vraiment paisible et on y a même croisé des écureuils. Est-il possible d’y vivre ? Parce que j’aurais vraiment aimé m’y installer. De plus, il est immense et regorge d’endroits surprenants et magnifiques que vous verrez un peu plus bas. Je suis tombée en amour des rues de Londres, devant les différentes façades, l’architecture. Je rêve d’y habiter et ça, qui l’eut cru? J’ai tellement boudé l’anglais et la culture anglaise lors de mon parcours scolaire. Et croyez-moi, je le regrette énormément ! En plus de l’architecture, je trouve les anglais vraiment très courtois bien qu’un peu nerveux au volant ! Le feu est à peine vert qu’ils klaxonnent déjà, ils foncent même si tu traverses (et encore plus si ce n’est pas à toi de traverser. L’amoureux en a fait les frais!). Ce qui m’a beaucoup fait sourire ce sont les marquages au sol « Look right » et « Look left » sur les passages pour piétons. J’oublie souvent qu’ils conduisent à l’inverse de nous et je ne regarde jamais dans la bonne direction. Ajoutons aussi les noms des rues (arrêtez-moi si je me trompe) sur la route. Sans oublier leurs boitiers pour traverser ! Entre le « Wait« , le signal sonore et le « chronomètre » de quinze secondes. Non, vraiment, j’adore (il m’en faut vraiment peu !). Nous sommes arrivés au Musée d’Histoire Naturelle vers 9h30 soit trente minutes avant l’ouverture mais ce musée est tellement prisé qu’il est préférable d’arriver bien avant l’ouverture si vous ne souhaitez pas faire plusieurs heures de queue. Malheureusement nous n’avions qu’une heure quinze pour le faire alors nous sommes allés voir les Dinosaures ainsi que les mammifères. D’ailleurs nous avons croisé notre cher ami Charles Darwin (Comment ça, moi, fan de The Big Bang Theory ? Non !).Comme nous étions en voyage organisé, il y avait un programme à suivre ou non. Pendant que le groupe s’en est allé chez Harrods, le temple du luxe, nous sommes allées voir la statue de Peter Pan. Il m’est inconcevable d’aller à Londres sans aller la voir. De plus, nous étions à quinze minutes de celle-ci. Ni une, ni deux : en route ! Vous n’imaginez même pas la joie que j’ai pu ressentir, ça peut paraître stupide mais j’étais toute excitée. Sur notre chemin de retour direction Harrods, parce qu’il faut bien rejoindre le groupe, surtout que l’on prenait le métro Londonien, nous sommes tombés sur une sculpture (?) (Quand je dis que ce parc regorge de mille et un trucs) ainsi que sur le mémorial d’Albert, époux de la Reine Victoria. Le mémorial est immense et vraiment très beau. Nous avons pris le métro direction Piccadilly Circus. Comme j’ai été surprise de voir que le métro est tout petit si on le compare au métro parisien : les quais, les wagons, tout est petit et c’est assez surprenant. Néanmoins, la déception du jour : les tickets de métro sont avalés, on ne peut les garder. Zut ! Je pensais le garder en souvenir, dommage ! Nous avons mangé non loin de la boutique Nickelodeon. D’ailleurs nous nous y sommes rendus et j’ai eu la chance de rencontrer notre ami Bob l’Eponge ! Puis nous sommes allés faire un tour dans la boutique M&M’s et c’était noir de monde à tel point que j’ai fait un petit tour express. Ah ! Les soldes londoniennes ! Puis direction le Big Ben où nous avons croisé la manifestation contre le Brexit. Une manifestation très … pacifiste. Aucun débordement et de la bonne humeur avec une touche de courtoisie ! En effet, nous voulions passer et donc, traverser le cortège, ils se sont tout simplement arrêtés et nous avons pu traverser. Nous les avons donc accompagné jusqu’au London Eye. Oui, j’ai dit Big Ben mais nous avons changé d’itinéraire entre temps. Le London Eye, je serais restée des heures à le contempler. Malheureusement ma peur du vide me bloque et je ne peux y monter mais mon dieu, que la vue doit être magnifique de là-haut ! Puis, direction le Big Ben qui se trouve juste à côté. Monument mythique de mon dessin animé préféré. Pas l’ombre de Peter, dommage ! Nous sommes aussi passés devant le Parlement. Et oui, nous avons fait ENORMEMENT de marche, je crois que l’on a fait plus de vingt kilomètres dans la journée. Nous avons rejoint les copines à Oxford Street pour une séance shopping. A partir de là, nous avons arrêté de faire des photos et je le regrette énormément mais il y avait beaucoup de monde, trop de monde et nous avions peu de temps, malheureusement. Nous avions rendez-vous à 18h pour un départ à 18h30. Malheureusement une personne s’est perdue et un groupe de treize personnes n’étaient pas là. Nous avons été contraints d’aller les chercher. Route barrée + bouchon = détour d’une heure trente. Nous n’avons donc pas eu notre ferry de 22h05 et chance, il y en avait un à 23h05 sinon on devait dormir dans le car, à Douvres, jusqu’à 6h du matin. Le ferry de nuit, c’est quelque chose ! Heureusement que la mer était calme même si au début, ça tanguait énormément. Heureusement qu’il y a des boutiques aussi, enfin une boutique, cela permet de passer le temps. Une heure trente de ferry, c’est long, très long. Ce voyage d’une journée était incroyable. Une chose est sûre, nous allons y retourner mais cette fois, avec l’amoureux, on projette d’y rester une semaine. On aurait tant voulu aller à Camden Town mais nous n’en avons pas eu l’occasion (ni le temps). Cette ville est un réel coup de cœur. Jamais je n’aurais imaginé aimer autant une ville. Le retour était vraiment difficile, j’aurais tellement voulu me réveiller là-bas. On commence déjà à mettre de côté car de nouvelles aventures nous attendent ! Et cette fois, je « vloguerai« , c’est sûr ! Londres, je t’aime et je reviendrai, c’est sûr. • Plus de photos sur ma page Facebook : Peter est une fille – Le Blog ! • ► Et vous, êtes-vous déjà allé à Londres? Votre ville coup de coeur ? Peter Tu as aimé cet article ? Clique sur le petit cœur ci-dessous. Merci ♥