peterestunefille.com
Blog : page blanche, pression, burn out, ... les raisons de mon absence —
Un peu plus de trois mois. Un peu plus de trois mois que le blog est en « maintenance », notez l’importance des guillemets. « Coming Soon » annonce la page d’accueil. Je disais que c’était pour une semaine … et pourtant ! Un peu plus de trois mois. Un peu plus de trois mois de doute. J’étais partagée entre tout recommencer, tout supprimer, laisser tel quel, ouvrir un nouvel blog (et fermer celui-ci) ou abandonner. Un peu plus de trois mois. Partagée entre la page blanche virtuelle et le « burn out « . La page blanche, impossible d’écrire quoi que ce soit, j’étais complètement bloquée. Pire encore, j’étais dégoûtée. Limite j’en aurais pleuré. J’étais si mal et l’envie n’était plus là. Je n’avais absolument plus le cœur à venir sur le blog, à venir vous écrire. Alors j’ai cessé de venir. J’ai vraiment tout laissé tomber, j’avais besoin de me retrouver et de penser à moi. Beaucoup pensent que tenir un blog ou une chaîne Youtube c’est quelque chose de facile et que l’on ne fait rien de notre journée. Personnellement, écrire un article me prend minimum cinq heures, maximum plusieurs jours. Ajoutez à côté le travail, parce que je ne vis pas de mon blog, ainsi que ma vie personnelle et vous avez une bonne dose de temps occupé. C’était comme si je n’avais plus de vie. Et ça ne me rendait pas… heureuse. L’euphorie d’écrire un article, de vous parler, de partager s’était envolé. Plus rien. Comment continuer, comment apprécier quelque chose si la passion n’est plus là ? J’ai reçu énormément de soutien durant cette période et des messages tellement gentils. Merci, merci infiniment. Ce sont grâce à ces petits mots, vos petits mots que j’écris ces mots aujourd’hui, que cet article voit le jour (et un peu aussi grâce à la chanson Maintenant, je reviens de Jean-Louis Aubert ♥). Il est là le souci, la pression. La pression des marques, la pression des chiffres. Répondre rapidement aux e-mails, avoir des délais pour poster l’article, des listes de conditions à suivre. Et puis des chiffres, toujours les chiffres. Le nombre de visites, de visiteurs uniques, le nombre de commentaires, de partages. Les chiffres en tout genre, à vous en faire perdre la tête, ceux qui sont si « importants » et qui rythment la vie d’une blogueuse.Devoir toujours être au top. Penser à écrire le meilleur article pour être relayée, penser au SEO (Search Engine Optimization). Parfaire, toujours tout parfaire. Ne jamais décevoir. Et je me suis … perdue ! BAM ! La saturation. Ce n’était pas moi, ce n’était plus moi. Au fond de moi, j’avais tellement peur de décevoir ces marques qui me contactaient et qui me faisaient confiance. Je me mettais une pression de fou, c’est comme si je visais constamment la Lune. J’avais tout faux. Si les marques me contactent c’est qu’elles aiment ce que je fais, elles aiment ma personnalité, mon univers et elles me font confiance. J’ai mis beaucoup trop de temps à le comprendre. J’ai toujours aimé bloguer depuis mes débuts sur internet (#teamskyblog), j’adore partager, échanger. C’est ce que je faisais ici mais … je pensais plus à vous, à ce qui pourrait plaire pour attirer les visiteurs qu’à moi, qu’à ce que j’ai envie de partager. Parce que oui, il est important d’avoir un contenu qui fidélisera le lecteur pour avoir une communauté, un contenu qui lui ressemble pour essayer d’avoir un blog dit « populaire » (entre autres, il y a tellement d’autres choses à mettre en place). J’ai suivi tous ces conseils alors que, moi, ce que je voulais c’était un blog qui me ressemble, à mon image. Dès le départ, je l’imaginais comme étant une sorte de journal intime, un moi virtuel. C’était l’endroit où je pouvais m’exprimer et partager ce que j’aime ou ce que je n’aime pas, mes humeurs, mes tenues, et tout ce qui fait que je suis moi et non pour attirer des milliers de lecteurs. Je voulais juste partager sur un blog multi-catégories. Mais les chiffres, la pression et tous ces articles, ces blogs qui nous donnent des astuces pour avoir un blog populaire, et j’en passe m’ont tout simplement dégoûté. Parce que je ne suis pas comme ça. Je ne cherche pas à bloguer pour la popularité, c’est loin d’être mon but premier. Et entre nous, ça se voit … je ne suis absolument pas régulière dans ce que je fais. Pour moi, ce n’est pas ça bloguer. C’est avant tout, une passion, une envie de partager, d’échanger. Je n’ai jamais cherché à attirer les marques ni même chercher à être populaire. Je déteste tous ces articles conseils pour avoir un blog professionnel qui me donne plus l’impression que le blogging est considéré avant tout comme un business et non comme une passion. Je n’en peux plus de tous ces articles, ces conseils, ces cagnottes qui pullulent un peu partout. Où est la passion ? Effectivement, je parle du négatif mais il y a tellement de positif aussi. Les échanges avec vous, ici comme sur mes autres réseaux; mes nombreuses découvertes grâce à des partenariats, ou non; une collaboration avec Boohoo, e-shop que j’aime d’amour; le blog m’a donné goût à la lecture (le comble pour une titulaire d’un bac littéraire qui détestait lire durant son cursus scolaire); il m’a donné confiance en moi (même si cette confiance joue à cache-cache avec moi); augmenté ma curiosité; affiné mon sens critique etc. La liste est longue. Sans ce blog, je ne serai peut-être pas celle que je suis maintenant. Au fond, je suis fière de ce que j’ai accompli ici, avec lui, avec vous. Alors oui, je me suis beaucoup trop pris la tête ces derniers mois mais c’est terminé. Désormais, il y aura deux à trois articles par semaine et non un article un jour sur deux. Au revoir la pression, au revoir les « dictats » du blogging. Mon blog sera peut-être un fourre-tout, il ne plaira peut-être pas à tous, certains visiteurs ne reviendront peut-être pas mais ce n’est pas grave. J’ai juste envie de partager. ► Je tenais à vous remercier, sincèrement et du plus profond du cœur, d’être toujours là, de m’encourager. N’hésitez pas à me laisser des petits mots dans les commentaires, ça me fait toujours plaisir de vous lire et de vous répondre. xoxo With Love ♥ Peter FACEBOOK ~ TWITTER ~ INSTAGRAM ~ HELLOCOTON ~ GOOGLE+ ~ PINTEREST Tu as aimé cet article ? Clique sur le petit cœur ci-dessous. Merci ♥