owdin.live
Un neuroscientifique explore « l’effet sanskrit » : comment le par cœur aide le cerveau à prévenir les déficiences cognitives
L’IRM montre que la mémorisation des anciens mantras augmente la taille des régions cérébrales associées aux fonctions cognitives.