oliwp.com
j’aime les infirmières
(…) il était une fois BigO, un homme heureux. Il se maria et eu beaucoup d’enfants avec chacune de ses épouses. Elles étaient belles. Elles avaient choisi ce mâle farfelu, plutôt beau g…