oliwp.com
Aux Nuits blanches, éternellement reconnaissant
«Mais ce qu’avant tout j’aime, ô cité d’espérance, C’est de tes blanches nuits la douce transparence» Pouchkine J’arme à trois mats pour une telle nuit avec toi Nous frayerons sans destination, La …