oblikon.net
Perfect Skin de Kevin Chicken - EtrangeFestival
Tout ce qui touche à la peau est tout de suite extrêmement gênant, dérangeant, voire horrifiant lorsque l'on tombe dans le film de genre. Le grand public a frissonné devant James "Buffalo Bill" Gumb, le tueur de femmes dans Le Silence des Agneaux. Celui qui collectionnait les peaux pour se faire un manteau parfait en a fait cauchemarder plus d'un. Dans Martyrs de Pascal Laugier, la peau joue aussi un rôle très important pour un final d'anthologie. Sans parler de Leatherface (Massacre à la tronçonneuse) dans lequel les masques sont fait de peau humaine... Forcément, avec ce bagage horrifiant, j'anticipe grandement …