monsieurwolgan.com
18H20
J’étanche ma soif de vivre en me baignant dans l'inconscience consciente d’appréciation altérée par le sablage de verres empilés sans plaisir ni amour destiné.