monsieurwolgan.com
13H47
Oh toi tu ne sais pas à quel point je te déteste, à quel point je voudrais que ton cœur n’existe pas, à quel point je te trouve inutile dans ton utilité.