midetplus.fr
Où est ma liberté ?
« Une idée originale et ludique » disent certains, « un défi impossible à relever », « un vol de ma liberté » disent les détracteurs du mouvement Dry January... Les réactions sont vives ! Bien au-delà de ce défi d'un mois sans alcool lancé outre-Manche en 2013 qui commence à faire des émules en France grâce au soutien d'une quarantaine d'associations concernées par l'addiction, le cancer et la santé publique¹, ce mois de « Janvier sec » semble présenter bon nombre de bénéfices médicalement parlant. Savoir où j'en suis de ma liberté par rapport à l'alcool (dépendante ou pas dépendante ?), avoir une plus belle peau, perdre quelques kilos, mieux dormir, avoir plus d'énergie, faire des économies... Au-delà de l'interdit qui n'en est pas un (après tout ce n'est qu'une proposition), la démarche interroge sur notre liberté de consommateur en général, puisque nous pouvons décider (ce que certaines d'entre nous font déjà), de l'appliquer à d'autres domaines : ma consommation de sucre, ma fièvre acheteuse d'habits, le temps passé sur mon IPhone... Et vous, où en êtes-vous de votre liberté ? Marie-Hélène Cossé ¹Santé publique France recommande de réduire la consommation d'alcool sur les bases suivantes : pas plus de 10 verres par semaine, pas plus de 2 verres par jour, des jours sans alcool. LIRE Lanceuses d'alerte de Vicky Sommet, l'article paru cette semaine dans notre rubrique Société. « Petit Guide pour réussir son mois sobre » de Laurence Cottet (éditions InterÉditions, janvier