metreya.org
La plante seule approche de la « sagesse » ; l’animal y est impropre. Quant à l’homme… La Nature aurait dû s’en tenir au végétal, au lieu de se disqualifier …