matildeluisiani.com
Le 11 mai 2015
A peine avec peine, la hauteur parfaite qui tourne les talons. J’inspire le vide, je tourne à angle droit. L’abondance d’une plume de paon me surprend. Bien sûr je suis en dessous, je sais, tu sais…