lgyslaine.wordpress.com
A ceux que l’on a toujours aimés To those we have always loved
Je ne compte pas le nombre des années ; Doucement, inévitablement, je vieillis, Sans que mon cœur ne cesse d’aimer, Alors que mes cheveux ont maintenant blanchis. Depuis que tu es entré dans ma vie…