lgyslaine.wordpress.com
Je parle à ma plume I talk to my pen
Marcher dans le néant puis se réveiller dans l’impossible, Appréhender son refuge, pleurer sur cette fausse idylle Concentration diminuée par la lourdeur de la pensée, Regard vide, tête perdue dans…