levadrouilleururbain.wordpress.com
Ah, « le prix de l’art », quel bel objet de glose journaleuse ! Par Nicole Esterolle
Oui, le prix de l’art, c’est le prix de la vie au Yemen ou en Somalie, c’est le prix de la vie des oiseaux qui disparaissent de nos campagnes. C’est le prix de l’arrogance, de la stupidité, du path…